2019 – Actions sur le terrain

Aquitania, Ph. Briet, 1648. BNF

Le comité de pilotage et le calendrier étant définis, il est temps de lancer le travail sur le terrain : ce travail consiste en un état des lieux des corpus et projets, la mise en place des workflows, le soutien à des actions concrètes et l’organisation de manifestations et de formation, la valorisation du projet et du réseau, et à s’accorder avec les partenaires de la Région. 

Projets et objectifs 2019

Une réunion du comité de pilotage en avril 2019 a permis de définir précisément les objectifs pour 2019. La priorité est donnée à la collecte et à la valorisation des données produites sur le terrain par les collègues que nous avons identifiés: l’idée est émise de travailler à la visualisation des données des différents projets recensés, ce qui implique au préalable d’organiser et financer une mission de terrain pour collecter ces données. A ces fins, nous envisageons de conduire deux stages :

  • Un stage centré sur la collecte et la production de données
  • Un stage sur la valorisation des données.

Il convient de revenir sur la question de la valorisation. Il est nécessaire de cerner la notion dans notre contexte et elle ne revêt pas la même signification selon les acteurs et partenaires impliqués. Il semble important de réunir rapidement nos partenaires du secteur public et culturel afin de s’entendre avec eux sur cette question. Cependant, une chose est sûre : nous devons prendre en compte la question des usages pour définir des modes de valorisation adéquats, qu’il s’agisse de médiations ludiques et pédagogiques, mais aussi de médiation scientifique – le discours du chercheur – qui apporte son expertise et donc une forme de validité, de légitimité à l’information.

Une cartographie des projets autour des corpus est également soumise à discussion. Revenons tout d’abord sur l’enquête menée par Jessica de Bideran pour identifier les corpus d’auteurs régionaux dans les institutions culturelles publiques : elle fut difficile à mener en raison d’un projet parallèle de la Région, en partenariat avec la BNF, qui effectuait le même repérage à l’époque dans le cadre du Plan d’action pour le patrimoine écrit (PAPE) du Ministère de la Culture (voir : https://www.bnf.fr/fr/cooperation-regionale-et-action-territoriale-de-la-bnf). Par conséquent, peu de bibliothèques ont répondu au questionnaire envoyé. Avant d’envisager de redéployer l’enquête, il pourrait être intéressant de mutualiser nos résultats avec ceux de la Région, puisqu’ils sont nos partenaires dans le cadre d’e-c@na (en particulier la DRAC).

Nous souhaitons également signaler les projets existants et leurs résultats afin de visualiser la dynamique régionale autour des corpus d’auteurs :

  • Les ateliers et workshops organisés de façon à les signaler au niveau des écoles doctorales.
  • Les compétences et expertises techniques, théoriques et scientifiques développées dans les différents pôles régionaux.

E-c@na propose aussi de s’investir au sein du domaine plus général des Humanités Numériques et en particulier sur la question des données de la recherche :

E-c@na devra également s’inscrire dans les appels à projet du secteur culturel pour identifier ceux susceptibles d’entrer dans son programme, mais aussi s’accorder avec les partenaires et financeurs du secteur pour comprendre et harmoniser leurs attentes, leurs objectifs et propositions.

Afin de communiquer sur les actions d’e-c@na et de valoriser les différents projets qu’il accompagne, le carnet de recherches https://ecana.hypotheses.org/ est mis en ligne et alimenté en fonction des actualités et des phases de développement du pôle.