Corpus de l’équipe

Serges Linkès – Fonds Kessel (La Rochelle)

Corpus consacré à Joseph Kessel – XXe siècle (1910/1970)

Joseph Kessel, Studio Harcourt, 1953.

Le fonds Kessel, constitué de plusieurs milliers de feuillets, se trouve presque en intégralité à la Rochelle sous la “garde” de Pascal Génot. Toutefois quelques manuscrits sont encore à Paris dans des fonds de particuliers. Ce fonds regroupe les archives littéraires et journalistiques de Kessel de ses premiers cahiers de jeunesse aux derniers romans et reportages. Il contient également quelques projets inachevés (nouvelles, travaux autobiographiques etc.). Le travail de numérisation, de transcription et d’exploitation du fonds est toujours en cours. 

En 2020 sont parus dans La Pléiade les deux premiers volumes de Kessel, Romans et récits :

  • Joseph Kessel, Romans et récits, tome I, Édition publiée sous la direction de Serge Linkès, Collection Bibliothèque de la Pléiade, Gallimard, 2020
  • Joseph Kessel, Romans et récits, tome II, Édition publiée sous la direction de Serge Linkès, Collection Bibliothèque de la Pléiade, Gallimard, 2020

Travaux en cours sur le fonds : 

Pour en savoir plus sur le fonds Kessel :

Carnet de recherche consacré au projet :
https://kesselitem.hypotheses.org
Page de l’équipe : http://www.item.ens.fr/axe-kessel/
A (ré)écouter en podcast sur France Culture : 


Philippe Baudorre – François Mauriac (Bordeaux)

François Mauriac – XXe siècle (1905/1947)

François Mauriac, Studio Harcourt, 1945. 

Près d’un millier d’articles de presse de François Mauriac écrits entre 1905 et 1947 sont numérisés et accessibles sur Mauriac en ligne. Ce projet de conservation et de valorisation d’un patrimoine intellectuel, aquitain et national, a pu se réaliser grâce aux technologies et supports numériques qui questionnent le chercheur en littérature et offrent de nouvelles manières de traiter un corpus littéraire – notamment en permettant des recherches textuelles et des confrontations entre les textes, jusqu’alors difficilement réalisables.
Il a été soutenu financièrement par la région Aquitaine, la DRAC et le programme Aquitaine Cultures Connectées et construit en partenariat avec le Centre François Mauriac de Malagar et le Centre d’études et de recherches sur François Mauriac de l’Équipe de Recherche TELEM (UBM). Le site est actuellement hébergé par l’Université Bordeaux Montaigne.

Travaux sur le fonds :

La plateforme Mauriac en ligne propose un accès aux textes en mode image et en mode texte qui permet des parcours et des exploitations notamment thématiques de la production de presse écrite de l’auteur. En parallèle, l’équipe en charge du projet a publié un carnet de recherche dont l’objectif est de proposer des pistes de réflexion et d’exploitation, des parcours de lecture transversale des articles, des présentations de travaux et de projets aboutis (scientifiques et pédagogiques).
Le fonds a fait l’objet de plusieurs exploitations pédagogiques, en particulier sur les engagements humanistes de François Mauriac, notamment sur La Guerre d’Espagne et la montée des totalitarismes (Voir :  le carnet de recherche de Mauriac en ligne). Claude Lesbats y propose également un parcours de lecture sur la femme dans l’œuvre littéraire et journalistique de Mauriac, destiné notamment à un public de scolaires. 

Pour en savoir plus sur le fonds Mauriac :

Carnet de recherche consacré au projet : https://mauriacenligne.hypotheses.org/
A (ré)écouter en podcast sur France Culture : 

* Maître de Conférence honoraire à l’Université de Bordeaux-Montaigne.


Cécile Chantraine-Braillon – Aimé Bonpland (La Rochelle)

Aimé Bonpland (1750-1870)

Portrait d’Aimé Bonpland – musées d’Art et d’Histoire de La Rochelle. alienor.org

Les archives du botaniste et explorateur rochelais Aimé Bonpland sont composées d’herbiers, croquis, dessins, peintures, livres, manuscrits … Elles sont réparties entre La Rochelle (Museum, Musée de la Malmaison, Médiathèque Michel-Crépeau) et Corrientes ainsi qu’à Buenos Aires en Argentine, où Bonpland était professeur d’Histoire Naturelle (près de 2050 documents d’archives conservés à la bibliothèque de l’Université de  médecine)*. Des manuscrits sont également conservés et numérisés à la bibliothèque du Muséum d’Histoire Naturelle de Paris**. 

La collection détenue par le musée de Corrientes en Argentine a fait l’objet d’un important programme de valorisation patrimoniale au sein du muséum d’histoire naturelle, qui a pris le nom de Bonpland en 1958. Les fonds papiers et numérisés répartis entre la France et l’Argentine gagneraient à intégrer un programme de mutualisation et de valorisation afin d’en stimuler l’exploration et l’exploitation.

* Cordier Henri. Papiers inédits du naturaliste Aimé Bonpland conservés à Buenos Aires. In: Comptes rendus des séances de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 54ᵉ année, N. 6, 1910. pp. 455-479. DOI : https://doi.org/10.3406/crai.1910.72674

** Collection des Manuscrits du Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris – Manuscrits d’Aimé Goujaud dit bonpland (1773-1858). Accessibles en ligne


Cécile Chantraine-Braillon – Jean Duvignaud (La Rochelle)

Jean Duvignaud (1900 – 2010)

Jean Duvignaud (1921-2007).imec-archives.com

Philosophe, écrivain, sociologue, critique de théâtre, Jean Duvignaud a laissé une abondante collection d’archives : lettres, ouvrages, brouillons manuscrits, photographies, … répartie entre La Rochelle (collections privées familiales, médiathèque, bibliothèque de l’Université), l’Institut Mémoires de l’Edition Contemporaine (IMEC) et le Brésil.

Une thèse est en préparation avec pour objet le fonds Duvignaud, dans le cadre du projet région ESNA (Ecole du Spectateur de Nouvelle Aquitaine) coordonné par C. Chantraine-Braillon.


Alina Nastase – Exploration scientifique et pédagogique des corpus d’auteurs sous forme vidéo-ludique

Capture d'écran du jeu Zola développé par Alina Nastase

Equipe de production :
Tom Diaz et Jérémy Tapia – développement et game design
Cristian Nastase – infographie
Étudiants BTS SNIR (2018) – scénaristes

Présentation du projet global :
Dans une perspective de valorisation et transmission du patrimoine en direction des jeunes générations, le jeu peut être utilisé comme entrée pour explorer et exploiter les corpus d’auteurs numérisés. Il s’agit notamment d’envisager et de développer de nouvelles pratiques de lecture : ce projet d’adaptation fait le pari d’une lecture multimédiale, sous forme de jeu vidéo, comme génératrice de lecture littéraire. Lire est le pouvoir du joueur, et la lecture du roman de Zola est la finalité de l’activité ludique. Pour développer ce jeu, des ressources patrimoniales (corpus de manuscrits et travaux préparatoires de Zola en ligne) ont été mobilisées.

Travaux aboutis et/ou en cours :
Serious game 2D – E. Zola, La bête humaine – Prototype test
Vidéos du jeu disponibles aux liens suivants : https://drive.google.com/file/d/1E2bmSKRy2coGrK8xRWsl6-JrnFoD4lnx/view
https://drive.google.com/file/d/1oWdL5ZUJD9k1i9oH0IOtU3vtIDKIiCet/view

Pour en savoir plus :
Articles et présentations scientifiques:

  • Chronique : « L’adap
  • tation de La Bête humaine en jeu vidéo: un acte de sauvegarde dans la transmission du patrimoine littéraire », in Cahiers naturalistes, n°2021.
  • « Lire Zola (en) jeu vidéoludique » – Interview publiée dans la revue Lecture jeune, mars 2021, suite à une communication lors de « L’Observatoire de la lecture et de l’écriture des adolescents » – 4ème édition, janvier 2021.
  • Conférence, Université de Rouen, « La Bête humaine – jeu vidéo pédagogique 2D, version bêta. Une expérience instrumentée de lecture », décembre 2019.  Visionner la conférence
  • Pré-proposition ANR, 2020 – présentation scientifique du projet : https://drive.google.com/file/d/1jY8netF5GP8bROn6Gr6YNFcYFH0-o8eO/view 

Projet protégé par des droits d’auteur – INPI