Brève numérique n°9 – Printemps des Humanités Numériques

Le développement du numérique combiné à celui de l’internet confronte les disciplines des sciences humaines et sociales à une nouvelle dynamique qui transforme le métier même du chercheur. Les infrastructures de recherche en SHS doivent leur permettre de constituer et de manipuler des corpus volumineux de données pour ouvrir de nouvelles voies de recherche. En outre, les infrastructures favorisent la gestion et le stockage de ces données, mais également l’interdisciplinarité.

Les humanités numériques peuvent compter sur deux Très Grandes Infrastructures: la TGIR HUMA-NUM, qui met à la disposition de l’ensemble des laboratoires en SHS de l’enseignement supérieur et de la recherche des outils et services de stockage, de traitement, d’interopérabilité, de diffusion, d’exposition, de signalisation et d’archivage de données numériques dédiées aux SHS; et la TGIR PROGEDO, qui a pour vocation d’organiser, au niveau français, les services de production et gestion des données d’enquêtes pour la recherche en SHS et de développer la culture des données dans les universités et de permettre aux chercheurs d’ancrer leur recherche sur des données des grandes enquêtes ainsi produites. L’infrastructure repose à la fois sur les Plate-formes Universitaires de Données (PUD) basées dans les Maisons des Sciences de l’Homme et sur la tête de réseau de diffusion des données–Quetelet PROGEDO Diffusion.

La PUD-UP est le bras opérationnel de PROGEDO au niveau régional. Basée à Poitiers, elle contribue à faire la promotion des données quantitatives en SHS. Découvrez-la à travers la présentation d’Emmanuel Idohou , ingénieur d’études pour Progedo.

Flyer PUD_UP

Et pour en savoir plus sur les infrastructures, consultez ce document :

Brochure_Infrastructures_2018_SHS


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.